R. H. Charles

R. H. Charles


Robert Henry (R.H.) Charles (1855-1931) était un érudit biblique et théologien irlandais. Il est notamment connu pour les traductions anglaises d'œuvres apocryphes et pseudo-graphiques, ainsi que pour des publications telles que les Jubilés (1895), Le Livre d'Enoch (1906) et Les Testaments des douze patriarches (1908), qui ont été largement utilisés. Il a écrit des articles dans l'Encyclopédie britannique de 1911, attribués aux initiales "R. H. C. S." Il est né à Cookstown, Tyrone, le 6 août 1855, et a fait ses études à la Belfast Academy, au King's College, à Belfast et au Trinity College à Dublin, avec des périodes en Allemagne et en Suisse. Il a obtenu son doctorat et est devenu professeur de grec biblique au Trinity College. Il est également devenu archidiacre de Westminster en 1919 et a servi jusqu'à sa mort en 1931. Il est enterré à l'abbaye de Westminster.